bannière


Le quartier de Shibuya à Tokyo


Carte de Tokyo


Shibuya est l'un des quartiers de prédilection de la jeunesse tokyoïte. En début de soirée, les jeunes gens, surtout des adolescents, envahissent littéralement les rues, qui grouillent d'animations. Il n'y presque rien à visiter de culturel dans ce quartier, le spectacle est dans la rue.


Shibuya


Shibuya

- Vue d'un carrefour, à la sortie de la gare de Shibuya.


Akita Shibuya

- La statue du chien Akita qui vécut dans les années 1920. En tant que digne représentant de sa race, il accompagnait tous les matins son maître à la station de Shibuya et l'attendait tout les soirs. En 1925, son maître mourut, mais Akita en animal fidèle continua d'attendre tous les soirs son maître et cela durant plusieurs années. Les habitants du quartier émus par ce témoignage de fidélité lui érigèrent une statue en son honneur.


Hôtel capsule sauna

- L'hôtel capsule sauna. une curiosité japonaise.


Star Crescent

- Il y a de très nombreux « love hôtel » à Shibuya, particulièrement au nord-ouest de la gare. Ils ont souvent une architecture très originale. Ici le Star Crescent (2 chome-12-1 Dôgenzaka), dont la façade a été refaite en un peu moins kitch depuis que cette photo a été prise (2007).


Wild One

- On trouve aussi quelques sex-shops, ici le Wild One (2 chome-19-7 Dôgenzaka).


Sanctuaire shinto

- Un sanctuaire shinto au milieu des immeubles.


Ryu no Hige

- Un restaurant taiwanais, le Ryu no Hige, dans une maison à colombages.


PCJ


PCJ

- L'énorme immeuble du parti communiste japonais qui donne sur une avenue dans le secteur de Yoyogi.


Shibuya


Shibuya

- Petites maisons au nord de Shibuya. Il est étonnant de voir que ces maisons à un ou deux étages perdurent au milieu des immeubles.


torii

- Le torii en bois de l'entrée du parc du sanctuaire de Meiji-jingû fait 12 m de haut, il a été taillé dans un cyprès de Taiwan vieux de 1500 ans. Ce sanctuaire situé au nord de la station Shibuya est environné d'un immense parc.


Meiji-jingu


Meiji-jingu

- Le parc du sanctuaire donne l'impression à certains endroits d'avoir été laissé à l'état sauvage. Il est difficile d'imaginer que l'on est en plein Tokyo en voyant ces photos.


Saké

- Ces barils de saké sont offerts chaque année au sanctuaire par l'Association nationale des brasseurs du Meiji-jingû. Par cette offrande, ces brasseurs japonais montrent leur respect et leur dévotion aux âmes de l'empereur Meiji et de l'impératrice Shôken.


Meiji-jingu


Meiji-jingu


Meiji-jingu

- Le sanctuaire de Meiji-jingû a été construit en 1920 pour honorer la mémoire de l'empereur Meiji et de l'impératrice Shôken. Il fut détruit par un bombardement aérien lors de la seconde guerre mondiale et reconstruit seulement en 1958. Un grand nombre de festivals sont organisés dans ce parc chaque année notamment le jour de la naissance de l'empereur Meiji. Pour plus d'informations on peut consulter le site officiel du sanctuaire : www.meijijingu.or.jp


Clôture d'enceinte

- Aucune couleur vive ne vient perturber l'harmonie de la clôture d'enceinte. L'on croirait voir une estampe de Yoshida Hiroshi.


Meiji-jingu

- Le parc du sanctuaire est parcouru par d'immenses allées calmes est ombrées. Si l'on souhaite marcher de Shibuya à Shinjuku (ou l'inverse), emprunter ces allés présentent une très bonne alternative aux rues de Tokyo.


Lien :


- Le site officiel du sanctuaire de Meiji-jingû :

www.meijijingu.or.jp



Haut de la pageHaut de la page




Copyright Partir au Japon.com 2007 - 2016