bannière


Nara



« J’espérais que seule la chute des cieux vieillis sur la terre lassée mettrait fin à la gloire de Nara; je croyais que le souverain y résiderait jusqu’alors. Non. Nara doit subir son destin, comme toutes les choses mortelles. Sa beauté se fane. Pareils à des oiseaux qui s’envolent, les courtisans abandonnent ses palais. Dans ses rues, plus de foule, plus de hennissements joyeux ; plus d’hommes, plus de chevaux. C’est partout le silence ; c’est partout la désolation. »

- Sakimaro, fin du VIIIème siècle.


Carte_du_Japon_avec_nara



Cette ville de 370 000 habitants est le chef lieu de la préfecture de Nara. Elle se trouve à environ 20 kilomètres au sud de Kyoto. La première ville de Nara fut construite en 710 pour être la capitale de l'État du Yamato. Elle conserva son rôle de capitale jusqu'en 784 date à laquelle celle-ci fut transférée à Nagaoka, puis en 794 à Heian-kyô. Bien que détruite à mainte reprise, Nara a conservé du VIIIème siècle son plan en damier inspiré de l'urbanisme chinois (à l'époque la civilisation chinoise et le référant par rapport auquel l'identité japonaise se construit).
Ne manquez pas de visiter Nara, cette ville vaut vraiment le coup d'y passer la journée. Huit de ses sites sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Le trajet en train depuis Kyoto prend environ une heure.


Ville de Nara

- Nara est une ville très touristique à dimensions humaines qu'il est facile de parcourir à pied.


Nara Kaika

- Au milieu de la ville la tombe de Kaika empereur légendaire du Japon. Il aurait vécu de -157 à -98.


Nara daims


Nara daims

- Les daims de Nara. Ils sont considérés comme les messagers des Dieux dans la religion Shinto. Plus de mille daims plus ou moins apprivoisés vivent dans le parc de Nara-kôen à l'est de la ville. Ils ont été promus au rang de trésors nationaux.


Nara daims

- Les daims japonais, bien éduqués, traversent les rues sur les passages piétons.


Nara Isui-en


Nara Isui-en


Nara Isui-en


Nara Isui-en


Nara Isui-en

- Isui-en. Ce jardin, le plus beau que nous ayons visité, date de l’époque Meiji. Pour en savoir plus sur les jardins japonais, cliquez ici.


Nara

- Les temples de Nara sont construits en grande partie sur les flancs du mont Wakakusa. On peut y accéder par de très nombreux chemins comme celui-ci.


Narahimuro

- Vue de l'entrée du sanctuaire de Narahimuro.


Nandai-mon

- La porte de Nandai-mon a été construite au XIIème siècle. C'est la porte principale du Tôdai-ji.


Tôdai-ji

- La porte de l'enceinte principale du Tôdai-ji.


Nara Daibutsu


Tôdai-ji

- Le Daibutsu-den (salle du Grand Bouddha) du temple Tôdai-ji. Cette salle reconstruite en 1709 est le plus grand bâtiment en bois du monde.


« Nara a été une charmante expérience [.] Si le Daibutsu de Nara n'est pas d'une beauté comparable à celui de Kamakura, l'impression d'ensemble a quelque chose d'inoubliable - surtout si l'on considère le colossal bâtiment qui l'entoure. Je suis heureux de l'avoir vu. »


- Lafcadio Hearn, Lettres japonaise, Pocket, Paris, 2014.


Nara Daibutsu


Nara Daibutsu

- Le Daibutsu (Grand Bouddha) mesure 16 m de haut pour un poids de 437 tonnes (bronze) auxquels il faut ajouter 130 kg d’or.


Pétales de lotus

- Sur les pétales de lotus du piédestal de Buddha sont gravés des images bouddhistes.


Nara Daibutsu


Kokuzo Bosatsu

- À la droite du Daibutsu, se trouve la statue de Kokuzo Bosatsu qui est le bodhisattva de la mémoire et de la sagesse.


Daibutsu-den

- Bonnet de bain et poncho.Daibutsu-den, dieu de la guérison.


Todai-ji

- Mur d’enceinte du Todai-ji vu de l’extérieur.





Nigatsudo

- Le temple bouddhiste Nigatsudo et un pavillon annexe du Todai-ji. Il aurait été fondé en 752 ap. J.-C. par un moine du nom de Sanetada.


Nara-kôen

- Un arbre du parc de Nara-kôen.


Tamukeyama Hachiman-gû

- Un bâtiment du sanctuaire de Tamukeyama Hachiman-gû qui semble à l'abandon. Des fidèles, et sans doute des touristes, ont empilé des cailloux sur les marches.


Daims

- Que font-ils des daims lorsque ceux-ci sont en surpopulation ?


Nara film

- Une équipe de tournage au travail.


Kasuga Taisha

- Le même lieu sept plus tard.


Kasuga Taisha


Kasuga Taisha


Kasuga Taisha


Kasuga Taisha


Kasuga Taisha

- Le sanctuaire de Kasuga Taisha fondé au VIIème siècle par la puissante famille des Fujiwara.


forêt de Kasugayama


forêt de Kasugayama


forêt de Kasugayama

- Promenade dans la forêt primitive de Kasugayama. Considérée comme un lieu sacré faisant partie intégrante du sanctuaire shinto, l'abattage d'’arbres et la chasse y sont interdit depuis l'an 841.


Nara rizière

- Une rizière au débouché de la forêt.


Shin-yakushi-ji

- Vue de la cour du temple de Shin-yakushi-ji. Ce temple bouddhiste fut fondé en 747 ap. J.-C. par l'impératrice Komyô.


Mur

- Ce qu'il y a sous le crépi blanc des murs.



« Tout à Nara revêtait un caractère esthétique. Tout visait au beau idéal. La recherche des plaisirs de l’intelligence créait une atmosphère de joie. A la Cour, dans les monastères s’instituaient chaque jour des débats religieux ou des tournois de poésie. C’étaient encore fréquemment des réceptions magnifiques ou danses et chants composaient des réjouissances interminables. Les grands, élégamment vêtus de robes de soie jaune, aux longues manches rouges ou bleues, coiffés d’un bonnet, se mêlaient aux moines en manteaux blancs. »


- A. et J. Maybon, Le Japon, Paris, Fernand Nathan, 1939.


Kôfuku-ji


Kôfuku-ji

-Les bâtiments du Kôfuku-ji. Ce temple fut le sanctuaire principal de la famille Fujiwara.


Nara

- Une rue de Nara dans un quartier à l'est de la gare.


+ Liens


- Site de la ville de Nara :

www.pref.nara.jp



Haut de la pageHaut de la page




Copyright Partir au Japon.com 2007 - 2016