bannière


Kumamoto


Kumamoto



Kumamoto est une ville de 730 000 habitants située sur un bras de mer de la côte ouest de l'île de Kyushu. La ville en elle-même n'a rien d'exceptionnelle, si ce n'est son château, en grande parti reconstruit, qui est une véritable forteresse. La visite du château et de la ville peut être faite en une journée. Lafcadio Hearn vécut à Kumamoto de 1891 à 1894, il fit une description assez rude de la ville :


« Me voici dans la province de Kyushu [.]. Notre maison n'est pas aussi belle que celle de Matsue, et la ville est diablement laide et ordinaire - une énorme ville de garnison à moitié européanisée, et remplie de soldats. Je ne m'y plais pas. »


- Lettre de Lafcadio Hearn de janvier 1892 à Hendrick Ellwood in Lafcadio Hearn, Lettres japonaises, Pocket - La Revue des Deux Mondes, 2014.


Gare de Kumamoto

- La gare JR de Kumamoto. L'une des lignes de tramway qui passe juste devant la gare mène directement au pied du château.


Douves

- Les douves et l'impressionnante muraille du château.


Mur d'enceinte


Mur d'enceinte

- Le mur d'enceinte du château était défendu par de nombreuses tours.


Corbeaux

- Deux corbeaux perchés sur la muraille observent le visiteur sur fond de cerisiers en fleurs.


Kumamoto

- La courbure progressive du mur d'enceinte sud-ouest.


Kumamoto

- L'accès à l'esplanade du château et bordé de hauts murs. Le château de Kumamoto et sans doute l'un des plus impressionnants du point de vue de l'architecture militaire.


Kumamoto


Kumamoto

- Le donjon apparait au visiteur après avoir parcouru un dédale d'escaliers et de chicanes.


Donjon


Donjon


Donjon

- Le château de Kumamoto a été édifié entre 1601 et 1607 par le daimyo Kiyomasa Kâto. Ce château passa au clan Hosokawa en 1632. Le château fut détruit par le feu lors de la révolte de Satsuma, la dernière guerre civile japonaise, en 1877. Le donjon fut reconstruit dans les années 1960. La muraille du château fait 5,3 km de circonférence.


Cerisiers

- De nombreux cerisiers se trouvent dans l'enceinte du château.


Kumamoto

- L'entrée du donjon.


Uto


Uto

- La tour d'angle de l'esplanade du château baptisé Uto. Cette tour à cinq étages est d'époque. Son toit comprend pas moins de 46 000 tuiles.


Uto

- Vue de l'intérieur de la tour Uto construite principalement en bois de pin.


Kumamoto

- Tous les accès à l'esplanade du château étaient extrêmement bien défendus.


Kumamoto


Kumamoto


Kumamoto

- Vu des alentours du château depuis le dernier étage du donjon. La ville moderne de Kumamoto jouxte le château. On peut voir sur l'un des immeubles de la dernière photo un ours symbole de la ville, « Kuma » en japonais voulant dire ours.


Plan-relief

- Plan-relief de la ville de Kumamoto à la fin de l'époque d'Edo exposé dans le donjon.


Palais d'Honmaru

- Le palais d'Honmaru où vivait le seigneur du lieu a été en partie reconstruit. Sa visite est intéressante même s'il s'agit d'un bâtiment neuf. Le clan Hosokawa qui régna à partir de 1632 sur le château de Kumamoto et qui le posséda pendant près de 240 ans était à la tête du domaine d'Higo qui lui rapportait 540 000 Koku par an.


Palais d'Honmaru

- L'impressionnante charpente en bois du palais.


Palais d'Honmaru

- L'une des salles de réception du palais.


Kumamoto

- L'accès principal à l'esplanade vu depuis celle-ci. On imagine la difficulté pour un envahisseur de progresser sur un tel chemin bordé de hauts murs sur lesquels se trouvent les défenseurs.


Kumamoto

- Le mur d'enceinte extérieur.


Tour

- L'une des tours du mur d'enceinte vu au travers de la végétation.





Site de la ville de Kumamoto (en anglais)


Site de l'office du tourisme de Kumamoto (en anglais)



Haut de la pageHaut de la page




Copyright Partir au Japon.com 2007 - 2016